Partagez|

Exorcist - Some of us are destined to be outlived

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ψ SORCIER ΨCerbère
avatar
Ψ SORCIER Ψ
Cerbère

Mon chaos a débuté le : 30/11/2014
Messages hors-jeu : 1567
Textes rp : 53 Célébrité : Tom Hardy
DANS CE CHAOS, JE SUIS : Une tête des Cerbères, chasseur de merdes infernales dans les alentours de Coven Valley.
MON KIT DE SURVIE : Mes pouvoirs reliés à la terre, mes connaissances en alchimie et transmutation. Mon lot d'armes et accessoires anti-merdes variés et bénis. Une bouteille d'absinthe et mon joli sourire.
MessageSujet: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Dim 30 Nov - 23:41



L'Exorciste

Feat. Tom Hardy



✤PRÉNOM Jayson ✤NOM Reeve 'Reev' connu comme l'exorciste ✤AGE 34 / 285 ans✤NATIONALITÉ Américaine ✤STATUT MARITAL Célibataire ✤MÉTIER/OCCUPATION Cerbère; il traque et annihile les entités machiavéliques enfuies de Coven Valley. Cornue, possédée, sexy ou moche, toute la merde doit être nettoyée.✤LOCALISATION DANS CE CHAOS Là où il faut. ✤TU ES DANS LE GROUPE Sorciers



✤QUALITÉS  — Fort - Imposant - Agile - Endurant - Compétent - Loyal - Courageux - Téméraire - Débrouillard - Intuitif - Intense

✤DÉFAUTS  — Intimidant - Colérique - Indépendant - Solitaire - Impatient - Torturé - Masochiste - Violent - Borné - Pince-sans-rire

✤VOUS, EN UN MOT  — Slayer

✤VOTRE PÉCHÉ CAPITAL  — La colère brutale et sanguinaire.

✤VOTRE PLUS GRAND RÊVE  —Récupérer son âme et crever une bonne fois pour toute.

✤VOTRE PLUS GRANDE PEUR  — La captivité, l'avilissement, ne jamais trouver le sommeil... Les bébés chats.


✤DONS & HABILETÉS  — Reev' est un élémentariste de la terre, des pouvoirs puissants qu'il perfectionne depuis plus de deux siècles. Il a également des habiletés en transmutation.

✤TYPE DE MAGIE EXERCÉE  — Blanche, bien que le côté sombre l'est jadis attiré.

✤AMBITIONS & BUTS  —Trouver la réponse à sa question. Survivre. Tuer. Rien de nouveau sous le soleil...

✤AUTRES PRÉCISIONS  —Reev' est dépourvu d'âme, ce qui l'a rendu immortel. Sa condition ne l'empêche certainement pas de souffrir, encore moins de tomber malade. Il ne se régénère pas instantanément non plus. La guérison est lente et assez pénible. La mort semble simplement s'être désintéressée de lui. Son éternité n'est qu'une très longue agonie rongée par les tourments.

Il vit dans un shack aux limites de Coven Vaughley, en bordure du Styx près d'un ruisseau. C'est une cabane assez hostile vue de l'extérieure, délimitée par des fossés immenses et profonds dont l'accès se résume en une planche de bois pourri posée de travers. Des morts dépourvus de dents et de doigts errent sur le terrain pour éloigner tout humanoïde susceptible de venir l'emmerder.



Informations Bonus


✤QUI ES-TU ? : J't'en pose des questions moi ?

✤DISPONIBILITÉS : Variable...

✤AVIS DE RECHERCHE : Anything !

✤OÙ AS-TU TROUVÉ GOH ? : DC

✤AS-TU QUELQUE CHOSE À DÉCLARER ? : Quand est-ce qu'on mange ?




___________


Dernière édition par Jayson Reeve le Lun 27 Avr - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ψ SORCIER ΨCerbère
avatar
Ψ SORCIER Ψ
Cerbère

Mon chaos a débuté le : 30/11/2014
Messages hors-jeu : 1567
Textes rp : 53 Célébrité : Tom Hardy
DANS CE CHAOS, JE SUIS : Une tête des Cerbères, chasseur de merdes infernales dans les alentours de Coven Valley.
MON KIT DE SURVIE : Mes pouvoirs reliés à la terre, mes connaissances en alchimie et transmutation. Mon lot d'armes et accessoires anti-merdes variés et bénis. Une bouteille d'absinthe et mon joli sourire.
MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Dim 30 Nov - 23:56



Once upon a dark time



Undo these chains, my friend. I'll show you the rage I've hidden.
Perish the Sacrament. Swallow, but nothing's forgiven.
You and I can't decide which of us was taken for granted.
Make amends… some of us are destined to be outlived.


Les secondes succédaient aux minutes, les minutes aux heures jusqu'à ce que le temps s'essouffle, suspendu à l'inconscience du prisonnier. Attaché, nu, les pieds pendant du plafond comme un restant d'humanité retenu par de lourdes chaînes qui lui meurtrissaient les chevilles. Il reprenait vie que par des grognements et des gémissements plaintifs, son corps osant à peine bouger. Le sang accumulé dans son cerveau brouillait la vision, le fil de ses pensées. Ses yeux s'ouvraient, attaqués par la lueur des bougies cérémonielles, découvrant avec incrédulité l'autel qu'il avait tant cherché, là devant son regard… Après toutes ces années passées dans les vestiges immémoriaux, à infirmer les théories de son paternel dans les anciens tombeaux piégés et les cryptes abandonnées, il se trouvait enfin dans le temple d'Oana. À quelques mètres du précieux livre des ombres, contenant le secret de la vie éternelle… Enfin, après toute ces années, il touchait au but. Certes, il y était en tant que sacrifice humain, mais quand même… il y était. Il avait réussit...

Dans ses voiles rougeoyants, la prêtresse descendit de son autel pour défier son prisonnier d'un sourire mutin. Lui qui ne pouvait délaisser cette enchanteresse du regard, sentit le besoin de lui rendre sa politesse, croisant ses bras meurtris contre son torse. Chacun de ses mouvements lui rappelaient à quel point celle qui allait devenir la Reine des emmerdeuses manquait de considération pour le confort de ses invités.

" Sieur Jayson Reeve. En voilà, une agréable surprise. " minauda la nécromancienne. " Votre lignée est pure et noble. Je ne vous devinait pas d'attirance quelconque vers les forces occultes. Qu'êtes-vous venu chercher ici, fils d'Elias ? Par pitié, ne me dites pas que vous êtes venu réussir là où votre père a échoué...
- En fait… J'ai égaré un ami, vous l'auriez pas croisé, par hasard ? "

Elle couina. Petite rate mesquine, le nez haussé sur l'insolence, les yeux noircis par sa magie. D'un mouvement gracile, elle ordonna à ses disciples d'amener le second prisonnier. Les dévoués laissèrent le corps de l'homme tomber au sol, pieds et poings ensanglantés reliés par des cordes, le visage tuméfié par les coups reçus. Son corps transformé en vaste terrain de jeu pour sadiques avertis. Jayson resta de glace, le coeur serré d'amertume face aux tortures qu'avait subit celui qui l'accompagnait dans tous ses périples depuis maintenant presque dix années.

" Mon hospitalité n'est pas gratuite, fils d'Elias. Aussi, j'attends réparation pour violation de mes précieuses reliques ancestrales. Le prix à payer pour votre profanation sera… votre âme, rien de moins.
- Vas brûler en enfer, diablesse. " souffla Jayson, la mâchoire crispée par la haine.

Le sourire mielleux de la malicieuse s'estompa aussitôt. Sans un mot, elle ondula des hanches jusqu'à l'acolyte amoché puis s'abattit sur lui, tranchant sa gorge d'un poignard cérémoniel d'un mouvement sec et sans appel.

" NOOONNN !!!! " hurla le sorcier prisonnier, les oreilles bourdonnantes, bandant les entraves métalliques de toute sa colère. Et le sol trembla cette seconde où le geyser de sang extirpa les derniers soubresauts de vie de son ami, les yeux écarquillés de douleur. La nécromancienne vint abattre la même lame dans les flancs de son nouvel esclave qui serra les dents, refusant de délaisser son frère agonisant du regard. Elle glissa ses lèvres rouges tout près de son oreille, longeant son corps de ses ongles pointus, pour lui murmurer sa sombre malédiction.

" Sois loué, fils d'Elias, car ton acolyte a pris ta place à mes côtés. Mais sache qu'un jour viendra où tu me supplieras d'être mien… Amenez-le. " conclut la ténébreuse.

Le regard vacillant du sorcier se résout à sombrer dans les abysses de l'inconscience.

Durant sept jours, les disciples d'Oana entraient tour à tour dans son cachot pour abattre la furie de leur vénérée sur le prisonnier. Chaque coup de fouet, lui brûlait la peau, lui déchiquetait la chaire, faisant gicler son sang recueillit dans un calice. Nourrit de pain sec et d'eau, une fois par jour, il survivait, assez pour approvisionner de sa vitae les intentions malsaines de son bourreau, enchainé au mur comme un animal sauvage. Et chaque nuit, lorsque la lune éclairait le ciel de sa délicate sagesse, la tentatrice ouvrait la porte de sa cellule pour lui faire l'ultime affront.

" Voues-moi un culte… et tu seras mon prince… pour l'éternité... "

Sept fois, elle se heurta au silence.
Sept fois, elle envoya ses âmes errantes le châtier, inondant sa tête de murmures et de cris inlassables. Jusqu'à ce qu'il se recroqueville accablé du joug de la folie. Puis, aux limites de son endurance, il se mettait à rire, hilare.
Sept fois, elle convia ses disciples à torturer physiquement son soumis jusqu'à ce qu'il replonge dans son mutisme.

Durant les trois jours qui suivirent, l'état du sorcier se dégrada rapidement. Voyant que l'âme de son esclave serait talée par ses sévices bien avant qu'il ne se soumette à sa volonté, elle lui proposa un cadeau empoisonné. Puisqu'il ne voulait prendre de place à ses côtés, il devrait, à chaque nuit, lui sacrifier une âme pour remplacer la sienne. Cette offre, il l'accepta, la rage au coeur, l'âme dévorée par les tourments, ne trouvant plus un seul centimètre de son corps qui ne soit pas accablé par la douleur.

Dénaturé, même le contact des vêtements le dérangea dans ses premières heures de liberté. Il dû réapprendre à parler, à manger et à bouger… Isolé de la nature humaine, il était un fauve tenu captif combattant à chaque jour ses pulsions sauvages. Même relâché dans son environnement naturel, il se savait traqué, étudié… épié… Combien de temps serait-il asservi à cette diablesse ? Combien d'âmes mortelles équivalaient la sienne ? Lui qui n'était qu'un simple aventurier devait à présent porter la cape de l'assassin. De tous les écrits de son père, jamais il n'avait pu anticiper une telle prophétie. Alors il chevauchait, de village en village, traversant forêts et marécages, à la recherche de la pire vermine, ribauds, voleurs, renégats qu'il coinçait au détour d'une ruelle sombre, dans les brumes à l'orée des bois, dans les vases visqueuses des marais. Il sectionnait, tranchait, abattait sa lame d'une main maladroite, mais meurtrière, gagnant en assurance à chaque mort. Il fendait la terre sous les pieds de ces déchets d'humanité, recueillant les derniers souffles de leur vie dans des gemmes ensorcelées, le coeur battant la chamade. Il retardait son propre trépas, à l'abris des désirs de la nécromancienne. Sous des airs de justicier de l'ombre, il répandait la mort comme un fléau. Jusqu'au jour où il s'attaqua à un simple chasseur, par nécessité. Le cap entre le bien et le mal venait d'être franchi, jamais il n'en se remettrait. Et tous les hommes abattus venaient le hanter la nuit, le privant d'un repos qu'il ne trouverait plus. Oh, comme son père serait fier de voir son fils ainsi sombrer dans les méandres des ténèbres…

Durant presque une année, Jayson alimenta la diablesse en âmes jusqu'au jour où elle le convia dans son temple, lui exposant ses nouvelles conditions. Plus de voleurs, plus de bandits ou de faibles d'esprit. Non. Elle souhaitait de l'innocence, de la pureté, de la virginité. Femme, fille… soeur… Les siennes, rien de moins. Assez. Il en avait plus qu'assez de ce cercle vicieux qui ne cesserait jamais de tourner. Comment aurait-il pu concéder les âmes des femmes qu'il chérissait tant malgré la distance qui les séparaient ? Alors il céda. Enfin, après tous ces supplices. Il en avait assez, plus qu'assez de ces jeux macabres qui le mèneraient inévitablement à sa perte. Il concéda son âme à la ténébreuse en échange de sa liberté. Extatique, la belle jubila de cette victoire inespérée. Jayson tomba au sol, sentant le poids du monde s'extirper de son corps. Léger comme une plume, mais mort à l'intérieur, le néant l'envahit aussitôt. Lui qui croyait retrouver sa liberté avait été cruellement dupé. La même douleur, les mêmes maux… les mêmes remords et ce vide dans le fond de son être. Lui qui croyait mettre fin à ses souffrances se retrouva trahit… laissé à lui-même et bien vivant. L'introspection se conclut rapidement… la liberté ne lui serait accordée que lorsque la voleuse d'âme trouverait la mort. Mais il serait stupide de croire qu'une nécromancienne puisse mourir définitivement… alors, il se devait de gagner sa confiance et de mettre toutes ses connaissances à profit pour parvenir à son ultime salut. Il devint ainsi un disciple d'Oana, répandant le sang et la violence en son nom, participant aux rituels de réanimation sur les cadavres profanés dans l'espoir de tromper sa vigilance pour enfin mettre la main sur son foutu grimoire des ombres. Rapidement Jayson réalisa que, privé de son âme, la mort s'était désintéressée de lui. Il subissait les sévices sans jamais en mourir. Condamné à se morfondre éternellement sur ses décisions, obligé de regarder périr ceux qu'il affectionnait alors que lui survivait toujours à ses blessures. Belle ironie de vouer sa vie à la quête de l'immortalité, de l'atteindre enfin et de réaliser à quel point elle peut être merdique. Si seulement son père l'avait su avant lui… il aurait pu vouer sa vie à sa famille plutôt qu'à ses dessins égoïstes qu'il avait si bien transmis à son fils. Plus le temps passait, plus le sorcier sombrait dans l'indifférence, insensible aux cris, insensible aux supplications, se surprenant même à sourire lorsque le sang maculait son visage devenu trop souvent stoïque.

" N'est-elle pas sublime, cette éternité que je t'offre, mon beau prince ? " ronronna la nécromancienne en s'enroulant dans les voiles transparents d'une robe noire à longue traine. Elle s'avança jusqu'à la rambarde de pierres qui donnait sur la salle principale de son immense temple où elle allongea les bras pour s'enivrer du regard de ses disciples posé sur son corps dénudé.

Fixant le plafond de cette chambre funeste, couché sur les draps imbibés des fluides de leur déchéance, les yeux plissés par ce sentiment indescriptible qui lui embrouillait les idées. Est-ce la honte ? Est-ce le dégoût ? Est-ce l'exaltation ou le déni ? Ses iris assombris lorgnèrent le corps délicat et imbu planté à sa gauche. Aussi sublime que dangereuse, aussi mesquine que désirable. Le sorcier se leva et marcha jusqu'à sa tentatrice, libérant son épaule de ses longues mèches d'ébène pour y déposer ses lèvres avides. Sa main longea son ventre plat, s'arrêtant sur l'un de ses monts érigé et de sa main libre il lui transperça le corps d'un poignard d'argent enchanté. Les lèvres ourlées de la diablesse s'entrouvrirent sous le choc puis, son rictus s'effaça lorsqu'elle réalisa que l'arme l'avait fatalement atteinte.

" Forgé dans les larmes de la lumière, sur le mont des érudits… ça te rappelle quelque chose ces balivernes ? Hmm ? Tu veux que je te dise, ma… délicieuse Oana ? Tu veux veux que je te dise ce qui est vraiment sublime ? Ton agonie. " lui susurra le sorcier à l'oreille, maintenant son corps tremblant contre le sien, savourant chaque soubresaut, chaque gémissement comme une petite victoire égoïste.

Et les fidèles tombèrent un à un, genou au sol, libérés de l'emprise de la diablesse mourante. Un volute bleuté quittant leur corps pourrissant pour s'élever vers les cieux. Il délaissa la nécromancienne pour enfiler rapidement une tunique avant de revenir auprès d'elle, basculant son corps encore chaud sur son épaule. Devant l'autel des sacrifices, il jeta le corps de la diablesse dans les flammes, la regardant se consumer sans sourciller. S'en était terminé du culte d'Oana, seul le grimoire des ombres témoignerait de sa légende. Et lui, fils d'Elias, traître d'Oana, mettant fin à son courroux pour sauver son âme meurtrie… et pourtant, malgré la mort de la ténébreuse… le vide persistait.

Et les âmes libérées étaient maintenant prisonnières des limbes.
Aucune de ses victimes n'avait été purifié.
Jamais il ne trouverait le repos de la mort.


Under the words of men, something is tempting the father.
Where is your will, my friend? Insatiates never even bother.
You and I, wrong or right, traded a lie for the leverage.
In between the lens in light, you’re not what you seem.


Mais qui lui avait brassé un jeu de merde ? Même pas une paire, ni de figures. Rien, niet nada ! Pianotant des doigts autour de son verre de whisky, le sorcier tenta de rester immuable, jetant son regard furtivement sur ses trois rivaux. Il tapote. Renifle. Expire… jète une carte puis en pige une nouvelle. Dame de coeur. La chance était loin de lui sourire ce soir. Le premier gaillard avança une liasse de 1000 $, étalant son sourire de dents pourries à la tablée, créant une mini onde de choc.

" Sans moi !
- FUCK ! " jura le troisième en balançant ses cartes sur la table.

Tous les yeux se tournèrent vers Jayson, le menton niché dans creux sa paume. D'un mouvement lent, il plongea sa main libre dans la poche de son vieux blouson pour en extirper les clés de sa bécane qu'il balança sur le magot. Tout reposait sur une foutue dame de coeur et son intuition. Le regard luisant de son adversaire le dévorait de curiosité.

" Qu'est-ce que t'as ? "

Jayson déposa l'éventail de ses cartes sur la table, suscitant les rires moqueurs, avec raison, des deux couillards. Gaillard, lui, se mit à jubiler, plaquant son jeu sur la table, en conquérant, hilare et victorieux.

" Full house, fucker ! "

Un sourire furtif foula les lèvres du sorcier qui serrait le poing, balayant son menton de regret. Il se leva, gaillard et ses deux lourdauds sur les talons. Une fois dehors, le mauvais gagnant fit rouler les clés autour de son doigt, anticipant déjà les longues virées et les gonzesses en chaleur qu'il se ramasserait avec sa nouvelle bécane. Jayson les guida à travers le stationnement de terre battue de ce bar miteux qu'il courtisait depuis presque deux semaines.

" Alors c'est laquelle ?
- Celle-là.
- … WHAT ? Tu t'fous d'ma gueule ? Elle en vaut même pas 200, ta ferraille sur roues.
- Eh ben… c'est plus problème, ça, mon gros.
- …got damn' motherfucker ! "

Les deux molosses se jetèrent sur lui pour le maîtriser, permettant à gaillard de lui envoyer deux bonnes droite sur la gueule avant qu'il ne lui balance un coup de pied dans l'abdomen. Jayson expirait douloureusement à chaque coup, jouissant secrètement de cette douleur ressentie, un faible sourire sur sa lèvre enflée. Le petit jeu dégénéra lorsque Gaillard sorti un flingue de son pantalon. Fini de jouer. Soudainement, les deux molosses se mirent à paniquer, sentant le sol ramollir sous leurs pieds. Forcés de relâcher le sorcier, ils tentèrent de se dépêtrer de ces sables mouvants dans lesquels ils s'enfonçaient, incrédules, jusqu'au poitrail. Gaillard reculait, tenant toujours Jayson en mire, sa bouche molle entrouverte.

" T'as avalé ta langue, mon gros ? "

POW ! La balle lui traversa le bras droit, lui arrachant un cri qu'il étouffa entre ses dents serrées. Enragé, Reev' s'élança sur gaillard, lui envoyant un violent coup de tête sur le nez. Titubant, il ne lui fallu pas deux secondes pour lui piquer son flingue. Jayson lui balança deux bons coups de pied dans les flancs avant de s'agenouiller à ses côtés pour lui passer une paire de menottes aux poignets.

Le moteur gronda dans la nuit, délaissant deux imbéciles à moitié ensevelis derrière. Arpentant les rues à basse vitesse, Jayson jetait des regards amusés vers son prisonnier qui courrait dans la fumée de l'exhaust, attaché au cadre de sa moto. Il criait et suppliait qu'on le libère, profitant des quelques arrêts pour se relever lorsqu'il tombait sur le bitume. L'engin s'arrêta devant le poste de police au bout d'une demi-heure. Le sorcier s'immobilisa devant la réception, retirant un avis de prime de son manteau pour la poser sur le comptoir.

" Henry Klein Lewis, recherché pour violence conjugale, tentative de meurtre et brit de condition. Je suis venu récupérer les 10 000 $…
- Bon boulot Reev'. C'est une sacrée ordure que tu nous ramènes là. Vas voir Polly pour le paiement. "

Reev' sourit furtivement en acquiesçant d'un signe de tête, laissant soin à un agent de prendre en charge son colis. Il tourna les talons au dernier moment.

" Hey, Henry… je paye toujours mes dettes… alors je vais faire un don de 1000 $ en ton nom chez HOPE, t'sais, la maison qui accueille les femmes battues…
- …asshole !!!! "

Errer, il n'avait fait que ça depuis les dernières décennies, comme un vagabond sans attache. Il ne restait jamais en place longtemps, dénichant les pires merdes des États-Unis pour les amener devant la justice. Pas tellement pour l'honneur que pour le fric que ça rapportait. De quoi manger, se loger et survivre. Que pouvait-il faire d'autre que chasser ? C'était sa façon à lui de s'adapter à l'ère moderne. Il relisait chaque soir les mêmes lignes du grimoire des ombres, cherchant l'erreur commise deux siècles plus tôt, cherchant le moyen de récupérer son âme dans les limbes, en vain, jusqu'à ce que son sommeil troublé ne l'emporte vers une nouvelle journée d'errance. Le chemin de la rédemption serait long… et demeurait sans réponse.    

Décembre 2012 marqua la fin du monde connu. Si la plupart des hommes avaient sombré dans la folie ou s'était relevé d'entre les morts pour dévorer les survivants, Reev', lui, gardait ses vieilles habitudes. Il foulait les terres dévastées assis sur sa bécane, survivant seul et modestement. Il chassait les éclopés sans but précis omis celui de ne pas se retrouvé contaminé. Jusqu'à ce qu'une nuit, un oiseau noir fasse son apparition sur le seuil de sa tente, une missive intrigante attachée à sa patte. " J'ai la réponse, mais toi… as-tu la bonne question ? " Signée d'un A, ainsi que d'une adresse à Coven Valley.


Your station is abandoned fool you 'cause I know what you've done.
You should've burned when you turned on everyone.


La moto s'immobilise sur l'artère principale, soulevant un nuage de poussière tout autour d'elle. Le costaud écrasa lourdement son pied sur le sol, crinquant le canon de son shootgun. Sous ses airs du vieux far west, cette route principale abandonnée donnait froid dans le dos. Le vent frappait les battants des fenêtres et l'on pouvait entendre le bois grincer. Haussant le sourcil, le sorcier s'avançait, les sens aux aguets. Le calme avant la tempête. Ou bien Andy lui avait donné de mauvaises indications. Il faut dire que ce timbré se trompait assez rarement. Quelque chose se faufilait à sa droite. L'avait pris en chasse… Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'il poursuivait lentement sa route, posant une botte devant l'autre. Une petite silhouette frêle se dessina sur l'horizon dont les épaules se soulevaient à chaque sanglot. Une gosse. Il détestait les gosses…

" Hey… petite. Faut pas rester là… "

Il plissa légèrement les yeux, s'avançant toujours vers cette gamine dont l'écho des pleurs se transforma rapidement en un râle latent.

" … eh merde… "

La petite releva la tête en bondissant sur lui en poussant un hurlement strident, ses griffes de harpies déployées se plantèrent dans sa chaire alors que la morsure du canon lui explosa une partie de l'épaule. Projetés vers l'arrière, la monstruosité pris aussitôt la fuite évitant les projectiles du cerbère. Elle bondit puis alla s'empaler sur un stalagmite soudainement émergé du sol. Le sorcier s'avança jusqu'au corps gémissant de la harpie qui croassait, son sang aussi noir que le goudron maculant la terre battue. Il la considéra un instant avec dédain avant de lui planter un couteau béni au milieu du front. Le corps maudit se consuma, embrasé de l'intérieur puis disparut dans un nuage de cendres brûlantes.

Deux heures de route pour cinq minutes de plaisir… quel gaspillage.




___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 5:00


J'aime les écorchés vifs, ils ont ce je ne sais quoi de 'suicidaire' qui me fait planer en rp ! -->

Oana fut ton tortionnaire, j'espère qu'au sein des Cerbères, tu retrouveras un petit bout de ton âme dérobée. Force et honneur mon brave, que la colère te soit tout de même bonne conseillère (et c'pas gagné) !

Au plaisir de te retrouver en jeu, ton personnage est tortueux mais ô combien délicieux :woooo:
Revenir en haut Aller en bas
✤ SURVIVANTE ✤I will fight until i die
avatar
✤ SURVIVANTE ✤
I will fight until i die

Mon chaos a débuté le : 03/11/2014
Messages hors-jeu : 1400
Textes rp : 40 Célébrité : Megan Fox
MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 15:14


Bienvenue ô joyeux bout-en-train! :bave:

___________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 15:16


Bienvenu Jay' =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 16:40


"Bienvenu" DC mystérieux! :pervers:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 17:39


Bienvenue Jason :happy: :pigroyal:
Revenir en haut Aller en bas
Ψ SORCIER ΨCerbère
avatar
Ψ SORCIER Ψ
Cerbère

Mon chaos a débuté le : 30/11/2014
Messages hors-jeu : 1567
Textes rp : 53 Célébrité : Tom Hardy
DANS CE CHAOS, JE SUIS : Une tête des Cerbères, chasseur de merdes infernales dans les alentours de Coven Valley.
MON KIT DE SURVIE : Mes pouvoirs reliés à la terre, mes connaissances en alchimie et transmutation. Mon lot d'armes et accessoires anti-merdes variés et bénis. Une bouteille d'absinthe et mon joli sourire.
MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 18:35


Merci, merci.

Shérif - Mouais, j'suis un homme plein de mystères.  

Boss - La colère conseille mieux que l'absinthe. Pour le reste, je m'en remets à mes glocks.

Le plaisir sera partagé. Ou pas.

___________


Dernière édition par Jayson Reeve le Jeu 7 Jan - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∇ DEMON - LÉVIATHAN ∇  Maire de Coven Valley Administrateur
avatar
∇ DEMON - LÉVIATHAN ∇
Maire de Coven Valley
Administrateur

Mon chaos a débuté le : 27/11/2013
Messages hors-jeu : 5237
Textes rp : 119 Célébrité : Paul Wesley
DES SUJETS PERTINENTS :
MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 19:29



Fiche validée !

Tu es officiellement membre de GOH, oh yeah !

Eh bien, c'est tout un gaillard celui-là ! J'aime beaucoup son caractère et son histoire est particulière ! C'est ce qui fait de lui un personnage marginal, mais à la fois simple, ce que j'aime beaucoup. Un espèce de constantine, mais avec un style plus brute Laughing Well, je n'ai rien à dire de négatif contre ce personnage sinon qu'il ne devrait pas être Cerbère :pff: Encore un ! Je sens que je vais m'ouvrir une secte démoniaque d'ici peu :AHAHA: Je t'ouvre de ce pas les accès et souhaite la bienvenue à ce nouveau personnage ! Non, parce que toi, pas besoin :pervers:


Maintenant que tu es validé(e), voici quelques liens utiles à visiter !

CLIQUE ICI Pour recenser ton Avatar
CLIQUE ICI Pour recenser le Prénom de ton personnage.
CLIQUE ICI Pour recenser le Nom de ton personnage.
CLIQUE ICI Pour faire ta fiche de liens.
CLIQUE ICI Pour faire ta fiche de sujets.
CLIQUE ICI Pour faire différentes demandes.






___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SURVIVANTEI Rule the World ✤ AdministratriceI will fight until i die
avatar
SURVIVANTE
I Rule the World ✤ Administratrice
I will fight until i die

Mon chaos a débuté le : 04/01/2014
Messages hors-jeu : 3871
Textes rp : 24 Célébrité : Lauren Cohan
MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 19:37


:welcome: :welcome: :welcome:

FANNNNTABOULOUSSS :bave:

Les cerbères cey le bien. Continuer de recruter, comme ça cette ville serait un minimum sécuritaire quand on y arrivera. Si on y arrive un jour.


___________
we are the nobodies
we're dead, we know who we are
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✤ SURVIVANT ✤Shérif de Coven Valley
avatar
✤ SURVIVANT ✤
Shérif de Coven Valley

Mon chaos a débuté le : 13/11/2014
Messages hors-jeu : 1632
Textes rp : 64 Célébrité : Dwayne Johnson
MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 21:58


Salut Smile

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ψ SORCIER ΨCerbère
avatar
Ψ SORCIER Ψ
Cerbère

Mon chaos a débuté le : 30/11/2014
Messages hors-jeu : 1567
Textes rp : 53 Célébrité : Tom Hardy
DANS CE CHAOS, JE SUIS : Une tête des Cerbères, chasseur de merdes infernales dans les alentours de Coven Valley.
MON KIT DE SURVIE : Mes pouvoirs reliés à la terre, mes connaissances en alchimie et transmutation. Mon lot d'armes et accessoires anti-merdes variés et bénis. Une bouteille d'absinthe et mon joli sourire.
MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Lun 1 Déc - 22:46


Salut.

… On devrait prendre une bière un de ces quatre. Ça nous ferait de belles conversations...

Merci pour les accès M. Tumnus, si tu passes par mon shack, j'te laisserai brouter l'herbe autour pendant que j'décrasse ta ville.

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✤ SURVIVANT ✤Shérif de Coven Valley
avatar
✤ SURVIVANT ✤
Shérif de Coven Valley

Mon chaos a débuté le : 13/11/2014
Messages hors-jeu : 1632
Textes rp : 64 Célébrité : Dwayne Johnson
MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Mar 2 Déc - 21:57


Je veux toujours faire différent des bienvenue.


C'est à retravailler :hm:

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∇ DEMON - LÉVIATHAN ∇  Maire de Coven Valley Administrateur
avatar
∇ DEMON - LÉVIATHAN ∇
Maire de Coven Valley
Administrateur

Mon chaos a débuté le : 27/11/2013
Messages hors-jeu : 5237
Textes rp : 119 Célébrité : Paul Wesley
DES SUJETS PERTINENTS :
MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived Mar 2 Déc - 22:52


:mdr:

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Exorcist - Some of us are destined to be outlived


Revenir en haut Aller en bas

Exorcist - Some of us are destined to be outlived

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glimpse Of Hell :: . :: In The Chaos-
Sauter vers: